S2E3/ L’ECRITURE DU SYNOPSIS

On se revoit une deuxième fois, ils me proposent d’écrire un scénario pour la chanson choisie pour le clip.

Ce sera « Comment tu m’vois », qui raconte une vraie histoire et qui les inspire d’emblée…

scenar

« Comment tu m’vois »  Idées : Travail autour de la photo, travail autour de l’image qu’on projette, celle qu’on renvoie. Travail autour du fantasme que peut inspirer cette image et travail autour du couple dont l’image réciproque se dégrade au fil du temps. Et bien sûr, travail autour de l’ophtalmologie (lol) !!! Y’a de quoi écrire ! Plusieurs RV autour du synopsis, puis du scénario, retravail en fonction des idées qui naissent et du budget qui ne sera pas extensible. On n’aura pas d’effets spéciaux à la « Christine and the queens » (trop cher !) mais on va quand même se faire un peu plaisir ! Plusieurs personnages sosies, différentes images pour une même personne ! et dans le rôle du boy friend, Monsieur Nicolas Ullmann « l’homme aux mille visages » qui cette fois gardera le sien mais en triple exemplaire !

Nicolas Ullmann
Nicolas Ullmann

 

 

 

 

Ca y est, le scénario est bouclé, et il nous plait à tous les trois. Jérémie et François me proposent également l’équipe avec laquelle ils ont tourné leur premier court et qu’ils commencent à contacter. Pour des salaires très symboliques, tout le monde va être  d’accord !

Réalisation : Jérémie Prigent – François Rémond
Direction de la photographie : Raùl Fernandez
Avec Isa Somparé – Nicolas Ullmann.

Assistant réalisateur : Edouard Pradel de Lamaze
Directeur de production : Anis Ben Jaber/ Décor : Adeline Huet / Maquillage-Coiffure: Laetitia Bille / Assistante maquillage : Aurélie Biva / Costumière : Marine Petitfrère /Assistant-caméra: Selen Kilinc / Électricien : Samir Hadjazi / Régie : Matthias Couty, Julien Petit, Vincent Bagourd / Photographe de plateau : Rebecca Girard.

Montage : Erwan Le Quéré / Étalonnage : Kevin Le Dorz / Montage FX : Maxime Poidevin.

equipe Comment tu m'vois

 

Une réflexion au sujet de « S2E3/ L’ECRITURE DU SYNOPSIS »

  1. Les choses avancent vite, apparemment. Je commence à prendre la mesure du chemin parcouru. J’admire tout ce travail d’équipe… de fourmis, pour un résultat final qui j’en suis sûr ravira nos yeux et nos oreilles !

    J-M

Votre avis m'intéresse !